Safari avec Robert

06.07.2011

738171449.gif 

Magical Pays de Herve ♥

Un petit mot vite fait depuis le Pays de Herve où mon ami Robert m'a invité pour participer à un grand safari. Je ne vous avais rien dit car je suis un petit cachottier et peut-être aussi pour éviter un éventuel nouveau scandale comme lorsque j'avais offert un saucisson sec à Baraginie.

A word quickly from the Pays de Herve where my friend Robert invited me to participate in a great safari. I told you not say anything because I'm a little secretive and perhapsalso to avoid a possible new scandal as when I was offered a sausage for Baraginie.DSC_7122_DxO_raw.jpg 

Pomme.jpg

Oui, puis aussi histoire que je vous ne creviez pas de jalousie la bouche ouverte.

Je remercie d'ailleurs Robert au passage car il m'a prêté une batterie Nikon EN-EL3e 1300mAh Li-Ion 7,4V. Et grâce à cela, j'ai une eu une grosse toute la journée, à faire pâlir tous les amateurs du coin.   

I want to thank Robert for the passage he lent me a battery Nikon EN-EL3e 1300mAh Li-Ion 7.4 V. And with that, I had a big one all day, to rival lovers in the area. 

Pour l'occasion, nous avons donc sorti la grosse artillerie.

For the occasion, so we came out the big guns.

Télé.jpg

Coucou, tu veux voir ma grosse artillerie ?

Hello, you want to see my big guns ?

Robert, lui, avait mis son short Quechua noir. Celui qui met en valeur le galbe de ses genoux. Et qui lui faire prendre conscience, en toute humilité, de la réalité économique de son temps.

Robert himself had put his shorts Quechua black. One that highlights the curve of her knees. And make him aware, in all humility, the economic reality of his time.

Quechua.jpg

Nous étions parés pour une magnifique journée, au coeur de cette végétation luxuriante.

 We were dressed for a wonderful day in the heart of the lush vegetation.

Ray1.jpg

Ray2.jpg

Ray3.jpg

Après avoir sympathisé avec les autochtones (il nous a été offert une bonne tasse de café, qui, hélas, n'était pas du café liégeois, mais un arabica cultivé sur les hauts plateaux bordant le Mont Kenya), nous avons décidé de traverser de vastes étendues fleuries, en quête de la faune locale.

Having befriended the natives (we were offered a cup of coffee, which unfortunately was not at Liège coffee, but an arabica grown in the highlands bordering the Mount Kenya), we decided to cross vast flower in search of local wildlife.

Café.jpg

Fleur1.jpg

Lunettes.jpg

Fleur2.jpg

 On rigolait trop bien dans la voiture. Puis notre guide était sympa et souriant. 

We laughed too well in the car. Then our guide was friendly and smiling.Car.jpg

Rétro.jpg

Même qu'à un moment, nous nous sommes arrêtés pour manger une banane.

Tout n'était décidement que luxe et volupté.

Even at one point, we stopped to eat a banana.

All that was definitely luxury and pleasure.

Banane.jpg

Au détour d'une chemin, nous avons commencé à deviner la présence de grands ruminants, dont nous suivions assidument la trace depuis des heures.

At the bend of a road, we began to guess the presence of large ruminants, which we followed assiduously track for hours.

Piquet.jpg

Bouse.jpg

Vaches.jpg

Sous nos yeux ébahis, un troupeau entier de vaches. Passer de l'emballage de steak haché Charal à ces animaux bien vivants fut un véritable choc culturel et restera une expérience inoubliable.

Un spectacle fascinant. 

Before our very eyes, a whole herd of cows. Skip pack hamburger Charal these animals alive was a real culture shock and an unforgettable experience.

A fascinating spectacle.

Pommes.jpg

Vaches2.jpg

Vachez1.jpg

Vachez2.jpg

Vachez3.jpg

Vachez4.jpg

Vachez5.jpg

La journée s'est terminée autour d'un véritable festin. Nous n'oublierons jamais ces instants.

The day ended around a feast. We will never forget those moments.

Saucisse.jpg

Apérol.jpg

Jamais.

Never.

DSC_3448_DxO.jpg

Merci à Robert, à Apérol pour ce chic breuvage, à Nikon, à Décathlon, aux habitants du Pays de Herve pour ce magnifique accueil. Je ne peux que vous encourager à visiter ce magnifique pays.

Merci la vie.

Thank you to Robert, thank you for this classy drink Aperol, thank you to Nikon, thank you to Decathlon, and especially thank you to the people of the Pays de Herve in this beautiful home. I can only encourage you to visit this beautiful country.

Thank you life.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans Moschino, il y a moche ...

07.10.2010

Je vous parle d'un temps que les gens qui n'ont pas connu la disquette 5" ¼ ne peuvent pas connaître.
Et même bien au-delà : disons l'Antiquité. Ouais, rien que ça ...

A cette époque, la ceinture avait, avant toute chose, une utilité :

belts_motivational_funny_image

Puis l'ornement l'emporta sur le fonctionnel. Souvent.
Et la ceinture, et la boucle qui l'accompagne, devinrent purement décoratives.

michaeljacksonsuit

Pas très facile à repasser et peut niquer ton sèche-linge.
Mais du plus bel effet avec des Walinette's blanches.

Parfois même, le support de messages profonds. Très.

4809pc

Rasé(e) de près.

got_beer_belt_buckle_bottle_opener

Une petite bière ?

buy_atari_model

Tu veux toucher mon gros joystick ?

windows

Steve Jobs est mon gourou.

villagestreetwear_2125_2195874933

Une petite clope ?

Tout cela est bien sympathique, et les exemples pourraient être bien plus nombreux.
J'ai décidé de vous épargner un minimum tout de même.
Car, je le concède, tout cela n'est pas du meilleur goût.

A propos de "bon goût" d'ailleurs, début 2010, une alerte retentit Outre-Atlantique.

Le retour, suite à un tour de passe-passe dont le mécanisme m'échappe, d'une abomination tout droit sortie des 80's. Sauf que genre même Rumi en porte une tellement c'est beau trendy.

Du doré, de gros lettrages, la classe à l'Italienne. 
Beau comme Madonna sur une affiche D&G.
Du bling et du bling.
Et puis ludique aussi : genre tu peux faire coulisser les lettres.

il_fullxfull

Cette classe ou quoi. C'est une vintage ? Waouh, trop la classe ...

Sauf que l'épidémie de grippe ovine traversa l'Océan, et frappa de plein fouet la blogosphère.
Et frappe encore ...

Moschino_collage_copie
Mille excuses à Slanelle ...


Alors, si tu n'es pas un cowboy qui porte des chemises Isabel Marant

Cowboy_belt_buckle

sache que non, contrairement à ce qu'Asos voudrait faire croire avec ses traditionnelles pâles copies opportunistes, ce n'est pas ça LA MODE

moschino_belt_letters_asos

ça, c'est juste MOCHE :

MG_9562

Alors, par pitié, ne succombe pas.
Sinon tu seras obligée de porter un sac Guess ("le Moschino du pauvre") pour assortir :

121_guess_bag

Je dédicace ce billet à Hak' : elle aime aussi beaucoup les ceintures Moschino.



Chère Isabel

30.09.2010

J'ai lu de bien vilaines choses à ton sujet.

marant_dreyfuss_115238_L

Crédit photo : auFeminin.be

Oh, mais il n'était même pas question de ta mèche grasse. Ça non ...

Ni de tes cernes et de ton front brillant.

Pas même question des bouclettes de Jérôme.

Il parait juste que tu prends tes clientes pour des poivrons farcis.

Tu sais quoi ? J'ai envie de croire que tes récents propos anticonsuméristes n'ont rien d'innocents. J'ai envie de croire que tu as mérité ton succès.

Après tout, tu es tellement aimée de mes consœurs blogueuses et surtout, de leurs vide-dressing.

Je n'ai même pas envie de parler de tes sneakers à 400 boules.

Sneakers_IsabelMarant

Je note juste le délicieux camaïeu de couleurs.

 

J'avais envie de te pardonner pour ça :

IM_fw_10_11_1g

Vu qu'il y a ce joli perf' qui sauve ce froc douteux qui sied si mal aux brindilles de Freja.

J'avais envie de te pardonner pour ça :

IM_fw_10_11_5g

Vu que j'imagine que tu as dessiné cette splendeur juste pour Betty.

J'avais envie de te pardonner pour ça :

IM_fw_10_11_8g

Vu ce bas bien rock qui compense ce motif qui me fait penser à une cellule balayée au microscope électronique.

J'avais envie de te pardonner pour ça :

IM_fw_10_11_6g

Vu cette touche de rouge so automne 2010 chère à Frieda.

Oui, mais voilà, il y a un point commun à ces 4 visuels.

Et, remettre ça au goût du jour, je ne le digère pas trop.

img_262

405 €

Non mais qui es-tu pour te permettre de ressortir les bouts pointus des placards?

Tu enfreins une loi. Un serment envers le bon goût. Une omertà.

Il n'y a que Stéphanie qui a une dérogation pour ça.

Et ce nœud plat là ? Franchement, il a autant de tenue qu'une gambas qui surnage dans une paella surgelée trop cuite.

Et le velours sur le talon ? Tu crois vraiment que c'est durable ? Cliente = dinde ?

Je rigole.

Je t'aime quand même. Un coup de gomme et au printemps tu démoderas tout cela.

Je te fais confiance.

Isabel_Marant_est_une_creatrice_generationnelle_galerie_principal

Mais arrête de dessiner / porter des pantalons de bouchers d'accord ?

Crédit photo : Elle.fr

 

Et puis aujourd'hui mon cœur bat la chamade et n'est que joie et allégresse.

Car il y a ça : http://www.lespenseesdemanu.com/archive/2010/09/29/oui-ma...

Et ça : http://www.eamimi.fr/2010/09/un-peu-de-mode/eamimi-vendeu...

Ou encore ça : elle.

 



Mon voisin.

21.09.2010

092109_barbour_boxtop

Mon voisin s'appelle Jean.
Cela ne s'invente pas et cela n'a d'ailleurs rien d'une fiction.

Mon voisin a la fâcheuse tendance de confondre la marque de propriété qui sépare son allée de garage de ma pelouse, à savoir une haute clôture, avec un zinc de bistrot. Et il peut rester là un long moment, accoudé pour épargner à ses genoux septuagénaires les cent kilos de son bide. Il me regarde tondre. Et il guette le moment où ma conscience deviendra incapable de feindre plus longtemps le fait de ne pas l'avoir vu.

La première fois où j'ai vraiment parlé avec mon voisin, par pure charité sachant que nous sommes les deux seuls hommes dans un rayon de 200 mètres, j'ai tâché de ne pas m'écarter des deux sujets envisageables pour ne pas qu'un homme de son âge respectable s'immisce dans ma vie. La pluie et le beau temps, au sens propre.

Alors que je récitais les éphémérides, ce brave homme bifurqua sur une pente boueuse. Il m'avoua, comme s'il me parlait d'un problème de limaces sur ses courgettes, qu'il avait un permis de port d'armes. Pas juste un petit papier qui t'autorise à aller faire joujou sur un faux billet de 500€ , mais bien un vrai truc de fermier texan, qui l'autorise à porter une arme en permanence sur lui.

Mon cœur balança entre un énorme "mais pourquoi faire ?" agrémenté de quelques coups de râteaux (mais il avait un flingue) et une subite envie d'embrayer sur les possibles gelées nocturnes. J'ai coupé la poire en deux, en lui glissant docilement que, dans mon cas, ce serait totalement inconcevable, vu que j'ai des enfants en bas âge. Grave erreur, le politiquement correct ...

  • "Je vais te dire quelque chose Thomas. J'ai toujours eu des armes chez moi. Et quand mes enfants étaient petits, ils savaient dans quelle armoire elles étaient rangées. Et pas besoin de fermer l'armoire à clef."
  • "Ah bon ? (et ta femme, tu la fermes à clef connard?)"
  • "C'est simple. Je leur disais : "Tu touches à ça, je te casse le bras !"."

J'ai hésité entre lui prêter un dvd de Michael Moore et lui pardonner sa libre interprétation des propos de sa contemporaine Françoise Dolto. J'ai fait semblant qu'on m'appelait pour dîner.

Depuis, je le vois de temps à autre partir à la chasse, avec son éternelle veste Barbour sur les épaules. Je me planque derrière mes bambous en craignant de devoir endurer l'épisode 2 : "Comment je fabrique mes cartouches dans un poêle Téfal comme le père de Marcel Pagnol?". Et je me dis qu'il n'y a vraiment que des troufions à Range Rover, qui vont promener leurs bouviers bernois dans les bois deux fois l'an, et lui, pour porter ces immondes vestes Barbour.

L'histoire aurait pu s'arrêter là.

Sauf que ...

Ah bien sur, il y a Camilla Parker Bowles.
Et là on glousse devant son look très terroir de bourgeoise défraichie.

camilla020308_468x840

Oui mais voilà, il y a ça aussi.

alexa_chung_in_Barbour_Jacket

Et le problème avec Alexa Chung, c'est que c'est un peu la Betty du riche.
Comme me disait il y a quelques mois une lectrice : le soucis avec Betty, c'est qu'elle est tellement jolie qu'elle pourrait s'habiller avec un sac poubelle, ça passerait toujours bien.

Je serai un peu plus nuancé : pas un sac poubelle, une couverture de survie. Dorée. A sequins.

Bref, tout comme Betty ferait gober à ses lectrices qu'un sarouel turquoise est "amazing", Alexa y va aussi de son influence.

Et voilà que Tata Lily fait des infidélités à Karl. Et que Peaches Geldof tapine sur les foires agricoles.

barbsplit2DM0203_468x582

Tout cela est bien mignon pour aller boire quelques bières dans les coulisses du boueux Glastonbury.
Ce petit air délicieusement "je suis une ado rebelle, mais de bonne famille, qui pique la veste de papa quand je m'échappe la nuit pour aller me faire péter la rondelle dans les faubourgs londoniens".

Et à nouveau, on aurait pu rigoler de ces petits faux pas venus d'Outre-Manche.

Sauf que ... (bis)

Olivia_Palermo_in_a_Bedale_jacket

Voilà que désormais, le coton ciré qui plaque et qui pue se porte avec des wedges et du micro-short en jeans.
Et qu'il envahit les villes et délivre ses douces odeurs rances dans les rames de métro.

Enfer et damnations. Il ne manquerait plus qu'une moche ceinture Moschino à grosses lettres dorées.

Alors, les filles, avant de succomber à ce truc so rock so cute et so 2010, mais qu'on essayait déjà de nous refourguer en 2008 et en 2009 et même avant, j'espère que vous aurez une petite pensée pour mon voisin, et que vous vous souviendrez que Barbour, c'est et ça restera avant tout ça :

092209_barbour_learn_more

Et, par la même occasion, que l'on arrête de justifier ça avec des verbes genre "s'amuser avec", "détourner" ou "dédramatiser".

J'ose croire que mon voisin ignore que je suis LA Blogueuse Mode.
Sinon je risque d'avoir mon joli petit cul truffé de chevrotines.
Je vais anticiper, et lui offrir un cadeau. Ce sera utile, pour garder sa femme "waterproof" et sa bite "strong".

barbour_wax_dressing_52_p


Nous sommes le 21 septembre, prémices de l'automne.
Le soleil s'est levé à 7h27.

Aujourd'hui nous fêtons les Matthieu et les Deborah.

Et, cela tombe bien, car comme expliqué dans mon billet précédent, ce message est le résultat d'un défi lancé au Professeur Debbie. Le thème imposé, déniché initialement par le Prof', était "Barbour" et je vous invite dès à présent à lire chez elle son article, qui sera, comme toujours, à n'en point douter un petit bijou qui va me foutre la honte. Et que je m'apprête aussi à découvrir.

Que la force du coton ciré soit avec vous.










Kikoolol

13.07.2010

Image_1
http://www.victoriacouture.com/accueil.php
Un e-shop avec des photos non contractuelles, j'aime beaucoup le principe.

Mes premiers vrais souvenirs remontent à l'école primaire. Oups, pardon, l'école élémentaire.

Je repense encore de temps à autre à ce petit mec, Sébastien pour ne pas le citer, seul et unique enfant de parents divorcés au sein de notre classe d'une trentaine d'élèves.

Les pyramides de réglettes à compter, les stylos Pelikan et les gaufres au chocolat à 10 francs (soit 0,25 €) ...

Je me souviens aussi très bien des sorties d'école, des parents, de mes parents.
Il régnait une sorte de saine austérité, mais aussi une réelle douceur de vivre, protégée par la légitime frontière qui était instaurée entre le monde de l'enfance et la vie adulte.

Jamais ma mère n'aurait osé se montrer dans le village

avec une robe Hello Kitty.

Ma sœur ne lui aurait jamais pardonné.

04_The_Lighter_Side_of_Suicide
theartofthomfoolery.blogspot.com

Et pour ça, aujourd'hui, je tenais à la remercier.

Grâce à elle, j'ai :

  • évité la prison ;

14628_540

  • conchié le tuning ;

hello_kitty1
hello_kitty_exhuast_pipe__2_

  • refusé de ruiner ma vie sociale ;

hello_kitty_tattoo_forehead
hello_kitty_lip_tattoo

  • intégré le fait qu'une arme à feu n'avait rien de "cool"

hellokitty_ar15assault_1

  • rencontré une fille avec des vrais sourcils ;

hello_kitty_tiara

  • placé le mariage loin dans la liste de mes priorités ;

HelloKittyWedding_wideweb__470x323_0

  • eu envie de me battre pour que triomphe l'architecture contemporaine ;

a_hello_kitty_house_0

hello_kitty_castle2

  • et, forcément, pris goût à la mode.

hello_kitty_three_apples_fashion_400x534
hello_kitty_fashion_three_apples_400x534

hello_kitty_fashion_400x534

Et malgré cette éducation à l'ancienne, loin de tout kikoolol, la perversion de cette petite chatte aura tout de même causé des dommages collatéraux sur mon équilibre durant l'adolescence.

J'aime la bière :

hello_kitty_beer

J'aime me promener en slip :

hello_kitty_mens_underwear

Et je n'ai jamais assez peur du ridicule :

Hello_Kitty_Superheros_400x533

J'espère que ce diaporama palpitant t'aura donné, toi aussi ô fidèle lectrice, l'envie d'adopter cette tendance so rock so cute et so 2010 et de parsemer ta vie d'une touche de kikoolol féline.

N'hésite plus une seconde, ce sont les soldes ...

Sur ce, je vais de ce pas continuer ma vie de vieux con.
Vieux con nostalgique. 

08_Let_Sleeping_Cats_Die
theartofthomfoolery.blogspot.com







J -2

30.06.2010

J -2



J -3

30.06.2010

J -3



J -4

28.06.2010

J -4



J -5

27.06.2010

J -5



Ta mère en short ...

03.05.2010

Aussi loin que mes souvenirs remontent, j'ai toujours porté des shorts. Rien de bien palpitant j'en conviens ^^

Mon premier fashion faux pas en la matière remonte à ma plus tendre enfance.

Je ne peux cependant me résoudre à plaider coupable vu que je devais avoir 3 ou 4 ans. Mes parents, grands amateurs de tradition et de choucroute, avaient eu la chic idée de faire un petit crochet par la Bavière.

Et même si nous vivions à 700 kilomètres de Munich, je fus bien contraint de porter le souvenir qu'il m'avait ramené :

56_64
J'avais une version en cuir beige, avec plein d'Edelweiss ^^
On va dire que c'est de là que doit venir mon goût immodéré pour la bière ...

Deux trois ans plus tard, alors que cette chose à bretelles commençait à me boudiner comme une bradwurst, je découvre les joies du sport. Le football, pendant plus de 20 ans ...

Les joies des douches collectives, des glissades dans la boue et des shorts en lycra avec effets moirés ...

IMG_8156_SHORT_DE_FOOT_GAR_ON_12_ANS___0_30
Élégance et raffinement. Du foot quoi ^^

Et de saisons en saisons, je me gèle les couilles ainsi affublé ...

fabien_barthez_short
Cela avait le mérite d'être confortable ...

Quelques années après, grand élan de solidarité et d'altruisme, je sombre dans le scoutisme.

De belles valeurs teintées de chrétienté. Et puis de l'uniforme de compétition :

_646_scout_toujours_scout_toujours__18944670_w434_h_q80
Toujours assortir foulard et lacets ^^

J'en garde un souvenir impérissable et de bien belles vertus : faire des nœuds, allumer le barbec', marcher en chantant ...

mais aussi le vol à l'étalage, les premières clopes, les bastons ...

Je me suis donc endurci et j'ai vite pensé à retourner la croix ^^

Le short de troll qui m'arrivait à mi cuisse céda rapidement la place au 501 déchiré tombant nonchalamment à mi mollet.

30032008032mediumyl5
C'était une véritable drogue de les effilocher ^^
Au grand malheur de ma mère qui faisait sans arrêt de nouveaux ourlets ...

En vrai petit rebelle des campagnes, je m'essaie à d'autres sports. Je voue un culte sans failles à André Agassi, et m'achète même le fameux combi so rock so cute so 2010 : short jeans noir + cycliste rose fluo.

080430_AndreAgassi_1991_v
Dédé avait déjà tout bon à l'époque ...

J'acquière mes premiers poils et à douze ans, j'achète mon premier CD : R.E.M. - Automatic for The People ^^
Et pendant encore une bonne grosse décennie, j'expérimente. Beaucoup ...

J'ai une passe "rastafari yeah man" que je saupoudre d'un peu de peace, de beaucoup de love, et de petites fleurs :

QUMBS2843001_M
Aloha ^^

Crédit photo : Quicksilver

Une phase BCBG pour attirer de la Bourgeoise (et pour le plus grand plaisir de mes parents) :

noir_86853
Parfait avec une paire de Sebago ^^

Crédit photo : Gant

Hélas pour eux, de courte durée. Et très vite retour à la déchéance et à ses dérives ...

g0_carhartt_cargo_bermuda_cypress
Celui là, je le pratique encore ...

Crédit photo : Carharrt

Cela fait tout de même un bon nombre d'écarts aux préceptes de la mode ^^
Je suis d'ailleurs bien culotté de parler mode avec pareil passé ...

Ne m'excommuniez pas par pitié ^^

Mais que voulez-vous, je ne l'ai pas en moi ce raffinement.
Quoique, même si j'étais une fille, j'aurais un peu de mal à qualifier cela de bonne surprise ...
Parce que là, bon, faudrait un peu se calmer sur le jambon liberty. Pas en short tout de même ...

38459_01_a
Toi tu ferais bien de mettre un soutif' en plus ...

Crédit photo : http://www.monshowroom.com/fr/virginie-castaway/short-shorty-liberty/38459

Allez, bons princes, on te pardonne. Même le nœud-nœud : tu n'as pas sabots blancs ...

Et ce n'est pas moi qui le dit, c'est notre maître à penser, enfin sur Twitter ^^

Image_6

Ô joie, ô allégresse : Bebert est sur Twitter ^^


J'oubliais : je dédie ce billet à la Mère Minos

(en espérant tout de même que ses mouflets ne suivent pas mon parcours chaotique ... Quoique ... )



Toutes les notes