Ethnica 1/3

01.04.2011

Aujourd'hui dans la catégorie "Toi aussi deviens LA Blogueuse Mode" : Ethnica.  

(première partie)

Prochainement dans cette même catégorie : "FAQ" et le copyright.

Nava.jpg

Ndlr : ne pas confondre avec Ethnicia, qui graisse lisse si bien, la frange de mes consoeurs. 

Pour être une bonne blogueuse mode bonne, il te faudra affronter la jungle urbaine. Briller lors de petites sauteries arrosées à la méthode champenoise, lutter pour décrocher de précieuses invitations à d'épatantes ventes privées ou encore repousser les vils démons tentateurs des e-shops ...

Un combat de chaque instant, impitoyable.

Pour mener à bien cette ô combien périlleuse mission, tout en affrontant l'injuste et fourbe critique, tu ne peux plus te contenter d'un look casual (bigre, quel horrible mot). Au placard les basiques, il est grand temps de te transformer en guerrière.

mssquaw.jpg

Une blogueuse mode part chasser gagner son bifteck.

Tenue parfaite, pochette coordonnée et regard qui se perd au loin. Mais pieds hélas centrifuges.

13/20  

Telle une squaw traquant le coyote, emprunte les trottoirs à pas feutrés, écartant à grands coups de tomahawk "Hiiiiiiiii" les ploucs qui obstruent ton chemin. Taille la laideur, sois chic, sois ethnique.

Opte pour une valeur sûre et durable : le Navajo.  

L'imprimé Navajo (avec un "r" comme dans mojito, et pas un "j" façon Grand Jojo), c'est le motif, pas chacal pour un sou, qu'il te faut pour moutonner te démarquer. Et ce, même si tu ne sais pas tirer à l'arc.

il_fullxfull.122445691.jpg

 "Bonjour, j'ai un joli manteau, sobre, et le nombril juste sous le sternum.

Et je suis anémique.

Mais, tu veux être mon amie sur Hellocoton quand même ?" 

L'imprimé Navajo convient à tous les genoux. A toutes les bourses.

Il se porte ample :

686l21.jpg

Amie lectrice, admire la position parfaite de la rotule gauche. 

19/20  

(un point perdu à cause de l'ébauche de sourire)

 Il se porte près du corps, en touches subtiles :

img-325.jpg

http://www.tendances-de-mode.com / Heimstone

 Allons allons, dévoiler un sein, c'est so 2010.

Cette belle asymétrie te sauve tout de même la mise. 

12/20 

Bref, il se bouffe marie élégamment, à toutes les sauces. Transposé des vastes plaines parsemées de bisons à l'enfer du métro, c'est ton arme absolue pour lutter contre les mauvais esprits. Adopte le charisme Yakari. 

navajo_indians.jpg

Ouais, ça les gars, c'est peut-être un poil trop premier degré.

On a dit ethnique, pas tribal. 

Puis, gaffe, ton petit oiseau est sorti. 

6a010535d07789970c01310fe67735970c-800wi.jpg

Voilà, parfait. 

20/20

Navarro.jpg

Toi, t'as rien compris.

Mais t'as une belle petite gueule qui plaira à ma lectrice.

#slurp #slurp

Terminons sur une note blogueuse beauté, en mentionnant, forcément, l'innimitable Dave Navarro.

Homonyme incontournable. 

J'essaie de le booker pour une prochaine vidéo maquillage.

Il maîtrise le gaillard.

Dave_Navarro_2010.jpg

"Merci Ethnicia" dit Dave, enchanté par son lissage brésilien. 

Nous le sommes moins par son bouc.


PS : la deuxième et la troisième partie sous peu, avec du Péruvien et de la turquoise dedans.

Ugh. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Festival

25.08.2010

Jeudi, vendredi et samedi passés, comme celles et ceux qui suivent mon existence trépidante de blogueur pas influent le savent, j'assistais, en compagnie de quelques dizaines de milliers d'autres festivaliers, au Pukkelpop.

Le Pukkelpop est, comme 99% de mon lectorat l'ignore sans doute, un chic festival en terres flamandes, où tout amateur de rock peut se délecter d'une excellente affiche.

Voici d'ailleurs celle de cette année : http://www.pukkelpop.be/fr/line-up/all-names/

Soit.

Le vendredi, j'étais au beau milieu de la foule pour écouter la prestation des vilains barbus de Eels.

Pukkelpop_011_DxO

Voilà une barbe que Frieda devrait apprécier (de loin) ...

Un chic concert, comme je les aime.

Tout se passait merveilleusement bien, même si j'étais un brin distrait par la spectatrice devant moi.

Pukkelpop_013_DxO

En plus d'un sévère problème de daltonisme (non mais ce short ...),

la dite spectatrice souffrait également d'un problème aigu d'épilation.

Edit : d'ailleurs, chère inconnue au joli short bigarré, si ce problème se manifeste sur d'autres parties de ton anatomie, je te conseille, à des fins thérapeutiques, ce merveilleux billet de Jacinthe & Petra qui, visiblement, avait échappé à ta sagacité : http://jacintheetpetra.blogspot.com/2010/05/mes-levres-fo... 

Ces petits désagréments épidermiques ne furent rien à côté de ce qui m'attendait.

Furtivement, mon œil fut attiré par un bonnet Hello Kitty (oui, en plein mois d'août, sous 28°C).

Pukkelpop_017_DxO

Le Monsieur avait pourtant bien assez avec son mulet pour le protéger d'une possible insolation.

Je me décale alors légèrement, pour observer la chose. Vaste couille, encore un autre vilain barbu.

Pukkelpop_018_DxO

Et oui, Monsieur, le poil, ça gratte ...

Un instant, j'imagine que je me trouve à quelques pas de Tony Stone.

Mais je le vois mal faire 380 kilomètres et quitter son coquet appartement pour voir d'autres barbus.

Et puis, je note une absence notoire de tatouages.

Enfin, vu qu'il pelote allègrement une fille qui ne ressemble en rien à Adeline Rapon, et que je suis pour la paix des ménages, je suis bien contraint de me raviser.

Je me focalise alors sur le pantalon ...

Pukkelpop_019_DxO

Paie tes fesses plates ...

Mes jambes se dérobent alors devant pareil ouvrage.

Du motif et de la couleur, de l'ethnique pur jus.

Le genre de truc que même Heimstone ne pourrait justifier en disant qu'ils se sont inspirés des motifs d'un tipi iroquois.

Des imprimés que même une blogueuse mode n'oserait arborer sur une combi-pyj(ama).

Mais le Monsieur était so rock so cute so 2010, et il m'a même montré sa chatte.

Pukkelpop_020_DxO

I never thought that I could be so bold,
to even say these thoughts aloud.
I see you with your man, your eyes just shine,
while he stands tall and walking proud.

Ah oui, sinon, histoire que vous puissiez croire qu'il n'y a pas que la mode dans ma vie passionnante, à défaut d'une véritable découverte, et si je ne devais retenir qu'un concert de cette édition 2010, je dirais Mumford & Sons.

Un vrai régal sur scène.

Oui, je sais, plutôt que de poster des vidéos, je ferais bien de m'atteler au tournage de la mienne ...




Reflex 2/3

20.02.2010

Avant tout, j'aimerais remercier mon hébergeur manager Canalblog de m'avoir mis à la une tout ce samedi. Tonton Canal, ton poulain va tout faire pour que tu continues à être fier de lui.

Merci donc pour tous vos clics.

J'ai même fait un printscreen pour afficher au-dessus de mon lit ^^


Aujourd'hui dans la catégorie "Toi aussi deviens LA Blogueuse Mode" : le reflex numérique, partie 2/3

Prochainement dans cette même catégorie : "FAQ" et le copyright.

(La première partie est ici).

A priori, si tu lis cette deuxième partie, c'est donc que tu aimes les chaussures. Cela tombe bien, on est pas trop là pour causer profondeur de champ ...

J'aurais voulu faire un schéma un peu comme ça pour parler du matériel nécessaire en fonction de ton profil mais ça risquait de me prendre une plombe. En toutes lettres, ça donne plus ou moins cela.

Il te faut donc :

  • un reflex : compter environ 450€ pour un reflex de base avec un objectif 18-55. Si tu veux des jolis fonds flous qui font super pro : ajouter à cela environ 300€ pour un 50 f/1.4. Joli budget certes, mais dis toi que cela t'empêchera de consacrer cette somme à des sabots Chanel :

10_zoom
Enfer et damnation (850€)


  • un trépied : compter environ 180€ pour un modèle correct avec une bonne rotule. A propos de bons genoux, je t'annonce qu'il y a moyen de louer des trépieds à l'heure et qu'il y a même moyen de payer ce service en bières ou en choses moins catholiques qui peuvent se bourrer de tabac et se fumer : ton mec. Mais si, tu vas voir, il va adorer jouer le David Hamilton.
  • lire le manuel pour comprendre comment utiliser le retardateur. Ou une télécommande (sans fil, est-il utile de le préciser ^^ ?). Sinon décapsuler (la deuxième bière).
  • un joli sourire. Tu pendras la gueule quand tu créeras tes propres sacs ...

REMARQUE IMPORTANTE

Lors du dernier congrès international de la mode (en réalité Anna Wintour et Garance Doré qui sirotaient un jus de radis au bar du Georges V; Tavi était à Aquasplash avec sa classe), il a été décidé (deuxième amendement) de bannir tous les effets Polaroid. Si tu es rebelle et que tu persistes, sache que tu risques d'en arriver au point de devoir préciser la couleur de ton nouveau sac. Ce serait quand même un peu ridicule ...

Ah oui, le premier amendement concernait l'interdiction du port du sarouel.

Dans la troisième partie, nous passerons en revue les poses so 2010 pour crever l'écran et attirer les annonceurs.

2081761334

Florence Foresti a tout compris. La petite moue, toute lèvre inférieure sortie, prête à crier zizi. Clavicules déployées : l'opération est ici facilitée par le port de tronçons de traverses de chemin de fer de réemploi aux poignets (ne pas lésiner sur l'épaisseur d'un côté, afin d'obtenir une harmonieuse asymétrie).

Ah bon, c'est pas Florence ?


Crédit photo : Chanel

Heimstone




Préliminaires ...

09.02.2010

jackass_warning


"Ce blog a pour unique vocation l'humour un brin décalé.

Même si les propos tenus par l'auteur peuvent "choquer", ils demeurent subjectifs (souvent) et baignent dans le second degré. Ces propos ne devraient donc en aucun cas heurter la sensibilité de la blogueuse mode, réputée pour son auto-dérision.

Tous les clichés, généralisations douteuses et attaques personnelles à peine déguisées sont à priori volontairement caricaturaux, toujours dans un unique but de divertissement.

Le style employé,
intentionnellement un peu pompeux, a pour unique but d'encourager des commentaires motivés plutôt que les pamphlets anonymes."

Il est bien sur évident qu'en "dénonçant" certaines choses, je ne fais que contribuer à leur médiatisation. Même si j'en suis parfaitement conscient, cela n'ôtera pas le plaisir que j'ai d'en parler. Non, ce blog n'est pas une thérapie visant à me libérer de mes frustrations ...

Pas question donc de révolution : ce serait un peu comme donner un coup de pied dans une fourmilière en béton. Pas question non plus de dénigrer le mérite et l'inventivité : après tout la blogosphère contribue à la bonne santé de l'économie.

Il est probable que les comportements que je vais "dénoncer", il m'arrivera au final de les reproduire. Je ferai par contre le choix de laisser ma vie privée au vestiaire ...

Voici donc, à priori, tout ce que vous saurez à mon sujet :

Homme.
La trentaine.
Père.
Ni célibataire, ni homosexuel, ni homophobe.
Exerce une profession libérale.

Le fait d'être un homme devrait, je l'espère, me permettre d'éviter la réponse type de la blogueuse mode :

LA JALOUSIE.

Exemple : Simone glisse à Ursule que, selon elle, la ceinture Heimstone qu'elle porte aurait plus sa place dans le futur musée d'Oklahoma. Ursule, plus ou moins directement, ou via l'une de ses fidèles, rétorquera qu'elle est jalouse (parce qu'elle ne sait pas s'offrir du Heimstone).

Encore une petite chose. La réponse à la question suprême est :

Oui, je n'ai clairement que ça à foutre. Clairement ...


Crédit photo : MTV